Les chroniques économiques de Bernard Girard

24.4.07

Des intellectuels si discrets…

On aura peu entendu les intellectuels lors de cette campagne présidentielle. Certains l'ont regretté. Il n'est pas sûr, cependant, que l'on ait à le regretter tant que cela. Le paysage intellectuel s'est reconfiguré. Les comportements des intellectuels d'aujourd'hui doivent beaucoup de ce qu'ils ont appris des excès des années 70.

Pour lire cette chronique, cliquer ici, pour l'écouter, cliquer sur le titre.

1 Comments:

  • Décevant cette chronique sur les intellectuels, qui finit d'ailleurs en queue de poisson.
    Il y a une chose essentielle qui manque: c'est que les "intellectuels" n'ont que trop peu compris leur nouvelle mission, celle de mettre en discours les paroles éparpillées des acteurs sociaux, particulièrement ceux qui sont privés de discours pour diverses raisons. Qui a mis en discours les actes violents des "banlieues". Comme l'a fait en son temps FOUCAULT pour les détenus de prison.
    Enfin, pour l'amour de Dieu, cessez SVP, de classer BHL dans la catégorie des intellos.

    By Anonymous alexis, at 06/09/2007 23:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home